le .mobi a-t-il encore la quote ?


Le 20 mars 2013 | Par JRGoodtime dans Mobilité | Pas de commentaire

Domain mobile .mobi

Vous souvenez-vous de la lancée en grande pompe du “.mobi” ? Cette extension était sensée harmoniser les noms de domaines sur mobile et force est de constater 7 ans après son ouverture… qu’elle n’a pas franchement fait l’unanimité.

En effet, il y a plusieurs façons d’accéder un un site mobile, ou plutôt, plusieurs syntaxes d’url pour y accéder.
Aller je vais vous en énumérer quelques unes :
– www.tobechanged.mobi
– www.tobechanged.fr/mobile
– www.tobechanged.fr/m
– mobile.tobechanged.fr
– m.tobechanged.fr
+ déclinaisons avec les mots iphone/android

Oui, pas toujours pratique de s’y retrouver mais heureusement si les responsables des noms de domaine ont bien gérés leur projet, des redirections devraient être en place… (dans le meilleur des cas).

Malheureusement, dans la réalité des faits beaucoup d’utilisateurs se perdent et il n’y a toujours aucune harmonisation des domaines.

Que faut-il donc faire ?

Le “.mobi” fait aujourd’hui très “ringard” dans son usage et rappel le vieux “wap” dans l’inconscient collectif (et pourtant celui-ci est bien plus vieux). De ce fait, on ne pourra jamais réellement forcer les entreprises à “investir” dans l’utilisation et la communication du “.mobi”. Oui, je dis communication, car finalement tout est une histoire de com’. Si vous faites des publicités, des encarts d’informations, que vous forcez les redirections de vos sous domaines, les utilisateurs retiendront qu’il faudra utiliser telle ou telle url… mais ça c’est pour vos utilisateurs réguliers.
Pour les prospects il n’y a qu’une seule règle : le référencement.

“Google est votre ami” comme dirait les référenceurs  et il faut de se fait, référencer vos sites mobiles comme des vrais sites Internet (ce qui encore très loin d’être le cas).
Le pire sera pour les commerçant ou sociétés de services ayant un rapport avec le mobile car si vous tapez dans Google : “nom de l’entreprise + mobile”, vous tomberez forcément sur les pages présentant le services ou le produit et non la page “mobile”.

Le SEO/SEM a encore de beaux jours devant lui…


Tags: , , , , ,


Les mots clés des recherches Google disparaissent de vos analyses de trafic…


Le 16 novembre 2012 | Par JRGoodtime dans Data, Web 2.0 | 1 Commentaire

Une étude de la société Optify montre que le pourcentage de mots clés “not provided”, dû au chiffrage des pages de résultats de son moteur par Google, frise actuellement les 40% en moyenne. Un problème qui devient majeur pour tous les web marketeurs…

google-not-provided-mot clé recherche

Source de l’image : search Engine Land

  • C’est quoi “not provided” ?

Pour ceux qui n’ont pas de site ou de blog, il existe des outils d’analyse du trafic de vos pages permettant de savoir quelles sont les pages les plus vues, combien de temps les visiteurs ou encore d’où ils viennent pour arriver sur votre site.
Dans ces outils, il y a le critère des “mots clés” qui intéresse beaucoup les web marketeurs car c’est dans 40% à 80% des cas depuis Google que vous êtes arrivé sur le site (en tapant des mots dans le moteur de recherche).
Depuis quelques mois, Google à pris la décision de commencer à “cacher” ces mots clés. Les raisons restent floues (sécurité ? Vie privée ?) mais Google donne comme argument principal : la qualité !

En effet, trop de sites et d’experts du SEO tentent de faire apparaitre leur site dans les 1er résultats de Google alors que ceux-ci ne sont pas toujours les plus pertinent. Ce petit jeu a été depuis longtemps accepté par la majorité des acteurs du web mais Google ne l’entend pas ainsi.

En effet, Google dans sa perpétuelle amélioration des résultats souhaite désormais que ceux-ci ne soient plus influencés par des manipulations techniques de marketeurs commerçants et veut accentuer ses résultats sur la qualité. Comment faire ? Tout simplement en cachant les mots clés tapés dans ses moteurs de recherches…

Du coup, ce sont des milliers de personnes qui commencent à paniquer sur leur futur business, les sites web bien évidemment mais aussi et surtout les web marketeurs dont le métier est sensé améliorer les visites depuis Google.

  • Exemple d’incidence ?

Si la qualité

du contenu pour Google est si important voilà le genre d’incidence que vous aurez à termes sur le web :

Si vous tapez “Smartphone” dans Google vous aurez de tout sites, commerçants, blogs etc…
Mais si vous tapé “avis Smartphone” alors il est plus que probable que ça soit un site ayant réalisé un test complet et non plus un site commerçant qui apparaisse dans les résultats car Google pourrait considéré le test comme un meilleur résultat à la recherche demandée…

Derrière tout ce bric à vrac que personne ne maitrise vraiment il y a la dure réalité qui est : Google veut vous vendre de l’espace (adwords) dans ses résultats où vous serez sûr d’apparaitre.

Comme le dirait un bon ami à moi : essayez de trouver un Business qui fonctionne sans la dépendance de Google et vous deviendrez millionnaire… (Et si vous regardez les derniers grands rachats de Startups en 2012… cela semble plus que vrai).


Tags: , , , , , ,


Les Bonnes pratiques du Web Mobile en 2012


Le 03 janvier 2012 | Par JRGoodtime dans Mobilité | 4 Commentaires

pages-jaunes-mobile-site-appS’il y a bien une chose qui m’énerve c’est qu’un site mobile qui a été à priori développé pour simplifier la vie des utilisateurs soit introuvable, vite inutilisable ou tout simplement inutile.

Voilà donc mon top des bonnes pratiques du web mobile :

1/ UserAgent : Redirigez vos visiteurs vers la bonne version de votre site
A peine 35% des sites de marques redirigent les utilisateurs vers le site mobile. Simple à mettre en place, la gestion des user-agent permet de détecter quel type d’outil vient sur votre site (exemple un iphone) et de lui dire : “il existe une version mobile de notre site, souhaites-tu y aller ?” ou tout simplement rediriger le visiteur directement.

2/ Laisser le choix de la version
Parce que le site mobile est peut être moins complet, moins pratique, moins beau… le mobinaute préférerait rester sur le site classique, c’est son choix, vous devez le lui permettre.

3/ XHTML, HTML4, HTML5
2 ou 3 versions, selon vos budgets, mais il est clair que votre site mobile doit graphiquement se présenter sous 2 formes : Une épurée, peu d’image, très légère. L’autre (légère également) mais plus complète et compatible avec les environnement tactiles. Une version HTML5, serait un plus non négligeable et vous fait investir sur les futures normes et des capacités de navigation et de fonctionnalités aussi riches que des applications. Analysez les téléphones qui vont sur votre site, regardez  les OS, si iPhone, Android > 2.1 BlackBerry > 6.0 représentent plus de 70% de votre trafic HTML5 et XHTML Mobile suffisent amplement.

4/ Barre de navigation
Sur des téléphones tactiles avec des bonnes tailles d’écran la navigation et le menus peuvent se trouver en vertical et en horizontal. Sur cette dernière pensez à faire un rappel en bas de page (remettre la barre de menu en bas) c’est toujours plus pratique que de remonter les 10 articles précédemment lus…

5/ Référencez votre site mobile
Un site mobile est un site normal, qui doit se trouver dans google, yahoo et bing. Il ‘ny a pas de raison logique à ce que vous n’utilisiez pas du SEO (référencement naturel) et SEM (référencement payant comme google ads) afin que vos visiteurs n’accèdent pas directement à la bonne version du site depuis le moteur de recherche.

6/ homogénéisation des design
Ce n’est pas parce que vous êtes sur mobile qu’il faut faire n’importe quoi !!! Harmonisez vos design, couleurs, icones, logos et la navigation ! L’utilisateur s’attend à retrouver l’univers de la marque !

7/ Et les apps ?
Certes les Apps fragmentent le marché du web mobile mais elles n’en sont pas moins extrêmement utilisées, pensez à indiquer à vos utilisateurs qu’elles existent quand ils arrivent sur votre site.

Si aujourd’hui je devais donner mon top des meilleurs sites mobiles pro français :

Les plus accessibles :

1/ Pages Jaunes
2/ Voyages Sncf
3/ Paypal (ok pas français)

Les plus innovants

1/ Markets.com
2/ Financial Times
3/ LaTribune  (au moins un français 😉 )


Tags: , , , ,


RSS

Twitter JRGoodtime Twitter nincoroby
ToBeChanged est un blog collaboratif dédié aux nouvelles technologies, écrit à plusieurs mains par des passionnés. Nous essayons de vous faire découvrir nouveautés et réflexion, en dénichant pour vous des infos que vous ne trouverez pas sur les autres blogs de nouvelles technologies.

Partenaires


Archives