Séries TV US : Droits de diffusion, je vous tiens !


Le 07 février 2012 | Par JRGoodtime dans Concept | 17 Commentaires

series tv challenge hadopi

Ceci est une réflexion issue d’un gros coup de gueule personnel… Promis ça n’arrivera pas souvent 😉

Je commence à en avoir sérieusement marre des ces histoire d’Hadopi, de téléchargement illégal, de megaupload & cie… STOP !
Arrêter de brailler à tord et à travers que l’on vous vole ! Oui, je parle aux entreprises, aux Majors, aux Studios, Aux chaines de TV… Arrêtez par pitié de vous foutre de nous…

Si je fais le constat (soyons pragmatique…) :

1/ Il n’y a pas d’offre légale, riche, abordable et multicanal
Les séries à 1,99€ L’épisode faut pas se moquer du monde, je vous rappelle qu’un adolescent moyen regarde environ 1 série par jour ! (et encore je suis gentil) cela coute plus cher que les Bluray alors qu’il n’y a rien à éditer en support physique.

2/ On l’a bien compris, ce sont les séries US qui tirent la corde vers le haut… Pourquoi ? Parce que les consommateurs ne veulent ni attendre, ni payer pour ne pas avoir à attendre, et veulent pouvoir le regarder sur n’importe quel de leur appareil.

3/ Les diffuseurs ne font pas ou peu confiance aux consommateurs. Mais le constat est là : ce sont ceux qui téléchargent le plus qui achètent également le plus de produits culturels… Pourquoi toujours vouloir tenter de bloquer l’accès à la culture ?

4/ Les abonnements ? Vous ne semblez toujours pas vouloir passer le cap et pourtant ça marche aux US.
Après avoir discuté avec une personne de chez TF1, on m’a expliqué qu’il est aujourd’hui plus rentable de faire payer des produits à l’unité qui seront acheté en faible quantité (donc peu de coûts de maintenance de serveurs) que de proposer un abonnement global. En gros il est plus intéressant de cibler quelques gogo friqués que

Partant de cela, je me suis dis: “non pas, comment éviter le téléchargement illégal mais COMMENT CONTOURNER les chaines TV et leurs offres de piètres qualité ?

L’idée difficile à réaliser mais sur laquelle je travaille : devenir diffuseur soi-même.

Imaginons : Prenons X milliers de personnes sous forme d’un association ou d’une entreprise d’auto actionnariat.
Prenons des statuts de diffuseur (société ayant acquis le droits de diffusions d’une œuvre audiovisuelle)
Créons une plateforme de diffusion ouverte aux membres ayant cotisés le droit d’inscription (aller soyons fou : 19,90€).

les règles seraient simples : dés qu’on acquiert une licence, on la diffuse avec possibilité de la voir sur n’importe quel canal, qualité, sous-titre et en nombre de fois illimité…

Maintenant imaginons, comme MyMajor compagnie, nous faisons voter les gens sur les séries à acquérir.
Les membres votent le budget et/ou les séries à acquérir sur la plateforme.

Bon ok, mon idée n’est pas totalement aboutie, mais c’est l’idée que je me fait non pas d’une licence globale mais d’un système légale promu et subventionné par les membres.

Maintenant soyons vraiment fou :
Si mes X milliers de membres sont en fait 3 millions : cela fait un budget de près de 60 millions d’euros pour acquérir des séries, ça devrait le faire non ? On pourrait presque imaginer, vendre une partie de cette audience pour quelques annonceurs triés sur le volet (1 pub et 1 seule) afin de bouffer les autres diffuseurs et les empêcher d’acquérir les bonnes séries et de les proposer sur leurs chaines que personne ne possède, ou en VOD à des prix scandaleux…

Et puis je me suis dis, pour motiver les gens : lançons le projet, lançons les cotisations, mais ne créons vraiment celui-ci que lorsqu’un nombre de membre suffisant (200 000 ? 500 000 ?) aura été atteint, sinon on les rembrouse … 0 risque..

Alors, des gens veulent-ils tenter l’aventure ? 😉


Tags: , ,