Animaux : Sécurité, Confiance et Assurance


Le 08 octobre 2012 | Par JRGoodtime dans Case study | Pas de commentaire

les-furets-assurance-comparateur

Cela parait acquis depuis longtemps dans nos consciences de consommateurs mais nous sommes entourés d’animaux marketing ! Quoi ? Comment ?
Oui, depuis longtemps les marques ont compris que la réputation ou les mythes autour des animaux pouvait être associé à une image entreprenante : Le coq qui se lève tôt, le renard malin, la fourmi travailleuse etc…

Après les chats et les pneus, les écureuils et la banque, j’aurai souhaité faire un point sur un nouvel entrant sur le marché des comparateurs d’assurances (Auto, Moto, Habitation etc…) : Les Furets !

Je ne vais pas vous parler d’assurance au sens propre mais plutôt de l’utilisation de l’image du furet et de tout l’univers qui a été créé dans le cadre de ce site.

La mascotte se nomme Hervé, il est fan de JC Van Damme et écoute du Emile et Image,  il a une famille et même un compte facebook….
L’intelligence de la marque ici est d’utiliser l’image du furet, animal domestique par excellence, tête de peluche et avec la réputation de toujours réalisé ce qu’on lui demande contre récompense.
Pas bête pour un comparateur d’assurance, un animal qui persévère toujours pour avoir sa récompense 😀 Mais pour aller encore plus loin dans le concept et essayer de faire parler de la marque, ils ont décidé de mettre sur facebook non pas une page avec de l’information sur les assurances mais plutôt “Hervé le Furet et sa famille”. Du coup, il est beaucoup plus facile de dire que l’on aime un animal plutôt qu’un site Internet, non ? La marque devient affinitaire.

 Mais on peut aller encore beaucoup plus loin dans la relation avec le consommateur et la perception que l’on peut avoir d’une marque : Le site d’assurance anglo-saxon CompareTheMarket a développé un site parallèle : CompareTheMeerkat

Avez-vous noté la subtilité ? “Meerkat” en anglais ce sont des suricates, animaux que les enfants anglophones adorent en raison de nombreux show télévisés proposés sur ces petits mammifères. La marque d’assurance a décidé de jouer le jeu jusqu’au bout et de développer des livres d’histoires pour enfants et même toute une gamme de jouets !

compare-meerkat-market

Peut-on dire que l’image de marque a pris le pas sur le cœur de métier ? Clairement oui, mais de façon très positive car le site est identifiable et différencié de ses concurrents (marché très dense soit dit en passant).

Dans une moindre mesure on aurait pu comparer cette stratégie à “l’écureuil” de la Caisse d’Epargne mais qui a finalement (après plusieurs années) souhaité se séparer de cette image “amusante” (choix très critiqué encore aujourd’hui).


Tags: , , , ,


Prixing, le comparateur de prix mobile


Le 01 mars 2011 | Par Benny dans A découvrir, Mobilité, Start-up | 2 Commentaires

Joueur de Poker online à mes heures perdues, j’étais rapidement devenu fan du blog d’Eric Larchevêque, un des meilleurs par le côté pédagogique de ses articles. Eric avait décidé il y a quelques mois déjà d’arrêter le Poker pour se consacrer à un projet entrepreneurial dans le mobile, et j’avais continué à suivre son actualité, puisque c’est un de nos sujets phare à ToBeChanged.

C’est donc avec curiosité que j’ai suivi le lancement de Prixing (auparavant appelée  Beamy, pour la durée de la version bêta). L’application est désormais disponible gratuitement pour tous sur Android, et la version iPhone le sera très prochainement.

Prixing est un comparateur de prix mobile, qui permet simplement de scanner un code-barre présent sur n’importe quel produit de grande consommation, et d’afficher une liste de prix, sur Internet mais surtout sur les points de vente proches de l’endroit où se trouve l’utilisateur.

Les lecteurs assidus de ce blog vont me dire, en quoi est-ce différent des dizaines d’applis similaires, comme ShopSavvy par exemple ? La différence principale est justement la quantité et la qualité des données dans la base de Prixing. Là où ShopSavvy regarde uniquement sur les sites e-commerce type Amazon (ce qui est bien pour les DvD et livres, mais beaucoup moins pour les pâtes ou le nutella), Prixing est capable d’afficher les prix des hypermarchés locaux, et ce de manière assez bluffante. De même manière, la base de données est bien plus performante que QuiEstLeMoinsCher.com de E. Leclerc, qui contient beaucoup moins de références et qui est rafraichie très peu souvent.

Mais regardez plutôt la vidéo suivante pour un aperçu du fonctionnent de Prixing :

 

 

Potentiellement, Prixing est donc une arme très puissante entre les mains du consommateur : même si cette fonction n’est pas disponible pour le moment (elle le sera dans la prochaine version), on pourra bientôt scanner l’ensemble de son panier de courses en revenant du supermarché, et comparer le prix total du panier entre les différents points de vente aux alentours, afin de choisir celui qui est le moins cher pour un panier donné.

Prixing est une appli assez complète qui, en plus des prix, agrège aussi un grand nombre d’avis sur les produits, récoltés sur le Web. Elle permet également aux utilisateurs de rentrer manuellement un produit ou un prix qui serait absent de la base, avec un système de badges pour récompenser les utilisateurs qui participent à l’enrichissement de la dite base.

N’hésitez pas à tester Prixing et à nous donner vos impressions en commentaire !


Tags: , , , , , , , , ,


RSS

Twitter JRGoodtime Twitter nincoroby
ToBeChanged est un blog collaboratif dédié aux nouvelles technologies, écrit à plusieurs mains par des passionnés. Nous essayons de vous faire découvrir nouveautés et réflexion, en dénichant pour vous des infos que vous ne trouverez pas sur les autres blogs de nouvelles technologies.

Partenaires


Archives