Concept : Comment rémunérer l’auteur d’un film que vous avez aimé après l’avoir piraté ?


Le 08 janvier 2014 | Par Guest dans Concept | 3 Commentaires

chien pirate

 

C’est un peu sous le coup du regret et de la volonté de changer les choses que j’ai commencé à écrire cet article.
Après avoir téléchargé illégalement le film Don Jon de Joseph Gordon-Levitt car celui-ci ne me tentait vraiment pas du tout et que je n’y voyais aucun intérêt à aller le voir au cinéma… et bien j’ai regretté mon acte. Car outre le fait que ce film est plutôt bon et original, je télécharge assez peu… et j’ai succombé à la facilité d’avoir vu un lien se balader en me disant “mouais pourquoi pas ?”.

Car dans cet article, qui est un peu plus personnel que d’habitude, je souhaitai vous faire part de mon idée. Je ne tiens pas à justifier le “piratage” ou à le dédouaner mais dans l’idée il faudrait inventer un système pour permettre de “récompenser” les auteurs d’un film (ou d’une chanson, le principe serait le même) sur lequel on n’aurait pas payé pour y accéder.

[Lire la suite…]


Tags: , , ,


La 3D, c’est de la merde !


Le 28 juillet 2010 | Par JRGoodtime dans Case study | 20 Commentaires

3dkit-shit-merde

Comme le dit le célèbre réalisateur John Carpenter “La 3D, c’est de la merde !”. En effet, depuis plus d’un an la 3D s’immisce dans la vie de tous les jours : cinéma, télévision, jeux-vidéos et advertising montent en puissance avec des prévisions aussi impressionnantes que douteuses de la part des industriels (86% des écrans plasma 3D en 2013 ?).
Il est clair qu’on ne peut nier que la tendance est tenace et que tout le monde veut sa part du gâteau et pourtant comme cela a déjà été fait par le passé peut-être mettons nous la charrue avant les boeufs : la 3D est-elle si performante et exempte de toute critique ?

  • Cinéma : 3D de mauvaise qualité pour tarifs exorbitants

Depuis le succès d’Avatar de James Cameron (et même avant), tous les studios de cinéma veulent se mettre à la 3D et c’est là qu’on voit que c’est plus un attrait financier qu’artistique : Un film diffusé en 3D attire en moyenne 27% de bénéfices supplémentaires qu’un film traditionnel. Malheureusement il y a  deux façons de faire de la 3D : Nativement (filmé/réalisé en 3D) ou en post-prod. A ce jour, il n’y a qu’Avatar et La legende des Gardiens de Ga’hoole qui on été réalisés en natif (coûts beaucoup plus élevés), l’autre façon de faire est tout simplement “dégueulasse” ! Les critiques sont unanimes, il faut arrêter la 3D au cinéma sauf s’il y a un aspect qualitatif qui est justifié.

Préciserai-je que bien évidemment le cout des entrées à explosé avec des places aux alentours de 12€ à 13€ qui ne sont même pas prises en compte par les cartes d’abonnés (UGC ou Gaumont). Quand on sait qu’en 2010, 45 films en 3D vont être diffusés, cela fait environ 135€ de surcout cinéma par an par personne (si vous êtes un cinéphile) !

Pour résumer un cout prohibitif pour une qualité qui n’est pas là dans la plupart des cas (voir qui nuit au bon visionnage du film).

  • Télévision 3D inexistante et non standardisée

Voilà une des plus grandes arnaque de l’année 2010 : la Télévision 3D. Si je crois au potentiel de la 3D pour certaines utilisations, j’avoue ne pas y croire pour la maison. Depuis Mars 2010, plusieurs TV 3D sont disponibles sur le marché. La bonne blague est… qu’il n’y a à ce jour pas de contenu 3D… Certains me diront que ça arrivera (c’est vrai, Canal+ lance une chaine 3D en 2011) mais c’est quand même gonflé d’essayer de vendre de nouvelles TV alors que 50% des écrans plats on été achetés ces trois dernières années…

Je passerai également le fait qu’à ce jour aucun industriel (Sony, Samsung, LG, etc…) ou chaine de TV n’a établit un standard sous un consortium, leur 3D est donc propriétaire donc potentiellement incompatible selon les contenus (ce que l’on observe déjà entre les lecteurs Blu-Ray et les TV 3D).

La 3D est en outre inégale, puisque chacun a une vue différente, la perception de la 3D l’est également, au grand damne des myopes qui doivent rajouter leurs lunettes de vue sous la paire de lunette 3D, ce qui pose de nombreux problèmes de confort et de perception.

  • 3D mauvaise pour la santé ?

Là où le bas blesse, c’est de sortir une technologie sans en connaitre les conséquences sur la santé (qui à dit le téléphone portable ?) et depuis quelques mois de nombreux instituts ont commencé à mettre en avant la possible dégradation de la vue face à une exposition prolongée à la 3D.
Pour le moment aucune étude n’a rendu son rapport mais il est clair que la 3D est plus fatigante (2,5 fois plus avec lunettes, 4,5 fois plus sans lunettes) et de nombreux pays mettent en doute le réel intérêt de la 3D vis-à-vis du danger potentiel. On n’ose imaginer le jour où les contructeurs se mettront à faire des lentilles de contact pour la 3D. L’Italie a d’ailleurs failli interdire la 3D à la maison…

  • 3D mal anticipée ?

Comme souvent dans l’innovation il y a un lot de personnes qui en pâtissent. Ici on parle des projectionnistes des cinémas et principalement chez UGC en France. En effet, si la 3D aurait du être transitionnelle (ce qu’aborde Gaumont depuis 2008) chez UGC ils ont tellement peu anticiper le succès de la 3D qu’après le manque à gagner sur Avatar ils ont tout simplement investit en masse pour s’équiper très rapidement dans de nombreuses salles ! Résultat 45% des effectifs licenciés en quelques semaines …

  • Finalement la 3D c’est pas tip top… ?

Finalement on se rend compte que même si la 3D est toujours aussi tendance et impressionnante quand les moyens sont mis, le public commence à douter de son réel intérêt et en a surtout marre de payer pour un contenu de qualité médiocre (quand il y en a).

NB: je ne suis pas le seul à penser ça au cas où vous supputeriez à une attaque haineuse non argumentée…

MAJ : 16/11/2010

Gaumont proposerait une nouvelle carte Pass intégrant les films 3D


Tags: , , , , , ,