Fidall lance la v2 de son appli de carte de fidélité mobile


Le 13 décembre 2010 | Par Benny dans Mobilité, Start-up | 3 Commentaires

Vous vous souvenez de Fidall, dont ToBeChanged a déjà parlé quand Jayer nous racontait ses déboires à la caisse de Carrefour car il voulait utiliser son mobile comme carte de fidélité ? Fidall est une appli (pour l’instant seulement sur iPhone, une version Android est actuellement en projet) permettant de stocker sur son mobile pratiquement toutes les cartes de fidélité françaises.

ToBeChanged a testé pour vous la nouvelle version de Fidall, et nous vous en détaillons les fonctionnalités.

Première nouveauté, Fidall dispose désormais d’un site Web, qui permet de gérer son compte, d’ajouter et de configurer de nouvelles cartes, mais surtout de sauvegarder ses données : en effet jusqu’à présent, si vous aviez le malheur de perdre ou de vous faire voler votre portable, vous perdiez toutes vos données. Aujourd’hui il vous suffira de réinstaller l’appli sur votre nouveau téléphone mobile, de vous logger avec votre compte, et vous retrouverez toutes vos cartes. La connexion entre l’appli et le site est d’ailleurs très bien réalisée, puisque la synchronisation est immédiate : créez une carte sur le site, elle apparaîtra immédiatement sur votre mobile et vice-versa.

Autre innovation, pour certaines enseignes, Fidall vous permet de consulter vos points de fidélité directement depuis l’appli. Par exemple pour une carte Carrefour ou une carte Flying Blue, il vous suffit d’entrer dans Fidall directement le login et mot de passe que vous utilisez d’habitude pour aller vérifier votre solde sur le site web de l’enseigne, et l’appli se chargera d’aller récupérer l’info. On dépasse donc désormais la simple copie virtuelle de la carte de fidélité, et on peut même penser que du point de vue du client, l’utilisation de Fidall peut venir supplanter l’utilisation des applis dédiées des enseignes.

Mais l’innovation majeure de cette nouvelle version est la possibilité, pour certaines enseignes (chez Truffaut par exemple), de s’inscrire au programme de fidélité directement depuis Fidall. Si vous avez déjà tenté de vous inscrire à un tel programme, vous connaissez la procédure fastidieuse : remplir et signer un enième formulaire papier, répondre aux sempiternelles questions (nom, prénom, adresse, âge, centres d’intérêt, …). Tout cela pour devoir attendre parfois plusieurs semaines avant de pouvoir récupérer la carte en magasin. Désormais, on peut souscrire une carte Truffaut en moins de 10 secondes montre en main.

En effet, quand je crée un compte Fidall, je réponds à un tel questionnaire. Quand je décide de m’inscrire à une nouvelle carte, Fidall pousse ces infos chez l’enseigne, pas besoin de se répéter. Je peux en un clic accepter les conditions d’utilisation du programme de fidélité. L’enseigne a la possibilité de rajouter des questions spécifiques : si c’est une animalerie, elle pourra par exemple vous interroger sur les animaux que vous possédez, ce qui ne figure pas dans le questionnaire de base de Fidall.

Grâce à ces évolutions, Fidall possède désormais un système très robuste, et se positionne comme le leader sur ce marché naissant. Jetez un oeil aux commentaires qu’a reçus l’appli sur l’appstore, et vous aurez une idée de la valeur ajoutée qu’apporte ce service à ses utilisateurs. Ayant été en tête des classements de l’appstore pendant une assez longue période, la base d’applis installée est certainement très conséquente. Pour ce qui est des futures évolutions, on ne peut que souhaiter que les enseignes collaborent avec Fidall pour encore mieux faire correspondre leurs bases de données avec l’appli : logiquement, l’étape suivante serait de pouvoir, en plus de consulter ses points, visualiser et utiliser les coupons de réduction qu’offrent les enseignes à leur client fidèle. Alors, à quand la V. 3 ?

Lien pour télécharger Fidall


Tags: , , , ,


Mieux comprendre le fonctionnement de l’Appstore


Le 02 novembre 2010 | Par Benny dans Chiffres, Mobilité, Start-up | 6 Commentaires

J’ai pu assister récemment lors de la soirée LaFrenchMobile à une présentation de la jeune pousse Appsteur.  Appsteur propose aux éditeurs d’applications un service qui permet de faire monter son appli dans les divers “Tops” de l’appstore d’Apple, et d’ainsi enclencher la pompe et de (presque) garantir le succès d’un lancement. En effet, 70% des utilisateurs de l’appstore utilisent les divers Tops pour découvrir et télécharger de nouvelles applis.

Ils s’appuient par une communauté de 20,000 membres (alors qu’ils n’existent que depuis Juillet), qui sont rémunérés pour télécharger les applis des clients d’Appsteur. Si d’ailleurs vous êtes possesseur d’un iPhone/iPodTouch/iPad et que vous voulez gagner un peu d’argent de poche, en découvrant de nouvelles applications, rendez-vous par ici pour vous inscrire.

Grâce à cette activité, Appsteur a développé une forte connaissance des mécaniques de la place de marché d’Apple, et à l’occasion de la présentation ont dévoilé quelques données intéressantes, que ToBeChanged vous fait à son tour partager. Apple étant assez avare de données sur cette thématique, la moindre info est bonne à prendre !

Vous trouverez ci-dessous 2 tableaux, correspondant au nombre de téléchargements (en 1 jour) nécessaires pour rentrer dans les classements d’Apple.

Appications Gratuites
Applications Gratuites

Applications Payantes
Applications Payantes

Jules Minvielle, président d’Appsteur, précise bien que sa solution de promotion des apps ne suffit pas à créer un succès : une fois l’appli dans le top 25, seule la qualité, le service apporté aux utilisateurs, feront qu’elle parviendra à s’y maintenir.


Tags: , , ,



Interview du créateur de BNP Spot



Vous vous souvenez de notre article sur BNP Spot, l’appli de réalité augmentée de la BNP ? Nous avons rencontré Nicolas Delcourt qui a créé Mobil’Factory , la société qui a réalisé l’appli. L’occasion de lui poser quelques questions sur ses réalisations, ses projets et sa vision du marché des mobiles et de la réalité augmentée.
Bonjour Nicolas, peux-tu nous dire quelques mots sur Mobil’factory ?
Mobil’factory est la filiale mobile de Keyneosoft. Keyneosoft est spécialisé depuis plus de 3 ans dans l’innovation pour le commerce du futur, avec des solutions de géolocalisation indoor, d’interactivité en magasin et de diffusion de catalogue produits en multi-canal (diffusion sur web, bornes, mobiles…).
Nous avons créée notre filiale mobile, Mobil’Factory, fort de nos savoirs-faires, de notre expérience et de nos réalisations sur le mobile. Le métier de Mobil’Factory est d’accompagner nos clients au-delà des simples aspects technologiques : faut-il être présent sur le mobile ? Comment y être de manière pertinente ? Quelles sont les attentes de leurs clients ? Comment diffuser ses services et les faire connaître ? … Bref quelle stratégie mobile pour vos clients, et quelles sont ensuite les meilleurs choix technologiques pour atteindre ses objectifs.
Depuis quand vous intéressez-vous à la réalité augmentée ?
C’est un sujet qui me passionne depuis pas mal de temps. Je suivais avec intérêt les parutions scientifiques, les présentations des solutions existantes sur PC ou écrans géants… Rapidement, j’ai eu la conviction que la réalité augmentée associée au mobile pourrait permettre des services et usages innovants, intuitifs et ludiques, et offrir aux utilisateurs une interaction “naturelle” avec leur environnement direct. J’ai donc décidé de monter une équipe R&D et qui a travaillé activement sur cette technologie depuis mars 2009.

Tags: , , , , , , , , ,