Le business des apps mobiles est terminé…


Le 04 avril 2016 | Par Nico dans Case study, Concept | 1 Commentaire


Alors c’est un titre provocateur pour faire des vues mais pas que…En effet, Facebook vient de lancer son premier partenariat avec KLM faisant de la messagerie le hub de la relation client de cette compagnie aérienne à l’aide d’un « chat-bot ».

klm

En fait, tout à commencer en mars de l’an dernier quand l’ami David Marcus (boss du service messagerie de Facebook) a annoncé vouloir faire de Facebook Messenger un outil de conversationnel entre les marques et leurs clients. L’idée était de supprimer les 5 mails que l’on reçoit à chaque commande en ligne pour les remplacer par un fil de discussion dans messenger. Depuis les annonces se sont enchainées avec notamment le lancement de son assistant M sur Messenger. M a pour vocation de devenir un assistant personnel pour chacun des utilisateurs grâce à une intelligence artificielle (IA)…il donnera aussi bien la météo que des bons plans en fonction des discussions ou problématiques échangés avec ses amis sur Facebook Messenger.

m assistant

A Dublin, lors du Web Summit, j’ai eu le plaisir d’assister à la conférence de David Marcus sur le sujet. Et là, entre deux Guinness, David a clairement dit que nous pourrions bientôt commander un taxi (aujourd’hui on peut commander un Uber ou un Lyft), acheter un billet d’avion voir même acheter une pizza directement depuis sa messagerie. Facebook Messenger rêve tout simplement de copier ce que fait déjà la messagerie chinoise Wechat. En Chine, les shoppers peuvent passer leur journée sur la messagerie Wechat pour y acheter des vêtements, commander à manger, voir même y régler leurs factures administratives tout en discutant avec leurs amis… Et puis Wechat est aussi devenu une banque avec l’aide de l’Etat … De là à ce que Facebook, qui propose un moyen de paiement dans sa messagerie, devienne une banque on a encore un peu de temps…enfin j’espère!

lyft

Revenons à Facebook Messenger dans lequel les jeux arrivent également, certes de manière basique mais ils débarquent…donc si demain je peux jouer, faire mes achats en ligne tout en discutant avec mes amis dans la même interface pourquoi j’irais télécharger des applications mobiles, sachant qu’en moyenne on utilise 6 applications par mois.Encore une fois, Facebook a pensé à tout et vient d’ouvrir une plateforme pour le développement de chat bots dans son service de messagerie. Donc après les store d’applications on va avoir droit au store de chat-bots.

Au Japon, un chat bot, qui a pris la forme d’un panda, échange avec plus de 6 millions de personnes au sein du service de messagerie Line…Et en plus même Barbie a son propre chat-bot avec sa petite intelligence artificielle(je ne dis pas ça parce qu’elle est blonde..:)…) pour discuter avec les enfants…

Du coup, faut-il encore investir dans une application mobile ? Pourquoi ne pas se tourner vers des chat-bots pour converser avec un maximum d’utilisateurs ?

Petit update en date du 5/04: Même la SNCF est sur Messenger…alors les marques ou enseignes qui n’y sont pas c’est que vraiment vous ne voulez pas…:)

 


Tags: , , , , , , , ,



Commentaires/Trackbacks/Pingbacks
  1. Guillaume dit :

    Je connaissais pas Wechat, c’est énorme !
    Et en effet, Facebook a l’air d’en suivre tout droit la trace c’est interessant.
    Pour autant, je ne dirais pas que le business des apps mobiles est terminé. En effet, Facebook permet de jouer à des milliards de jeux sur son propre réseau et on continue pour autant à télécharger des apps qui sont beaucoup plus ergonomiques ect. On a encore de quoi en développer je pense 🙂

Laisser un commentaire


RSS

Twitter JRGoodtime Twitter nincoroby
ToBeChanged est un blog collaboratif dédié aux nouvelles technologies, écrit à plusieurs mains par des passionnés. Nous essayons de vous faire découvrir nouveautés et réflexion, en dénichant pour vous des infos que vous ne trouverez pas sur les autres blogs de nouvelles technologies.

Partenaires


Archives