Les Digital Natives n’existent pas ! Ciblez le Digital Being…


Le 23 janvier 2015 | Par JRGoodtime dans Case study | Pas de commentaire


digital natives - Digital being

Depuis plusieurs années maintenant on parle de génération Y ou plus simplement de Digital Natives (ceux qui sont nés avec Internet).
En entreprise, ce terme sur-utilisé est la justification à tous les dérapages de ciblages que l’on peut imaginer :
Ils sont jeunes, il sont tous geeks et technophiles il faut leur faire un super produit et une communication déjantée !!!

J’ai envie de dire “c’est cool” mais vous vous plantez… Non pas que le ciblage d’une cible geek me chagrine (bien au contraire vue le nombre d’années où l’on a été brimé 😉 ) mais que la détermination de cette cible est mauvaise.

En effet, présupposer que tous les « jeunes » sont technophiles est une erreur, c’est comme penser que tous les cinquantenaires aiment Johny (même si beaucoup aiment Johny) mais à l’inverse d’autres tranches d’âge peuvent correspondre à ce critère de segmentation… dans notre cas des Digital Natives : les nouvelles technologies

Selon l’ECDL Foundation, il y a autant de fracture numérique chez les 15-25ans que chez les 25-40ans. Malheureusement les marketeux (ce n’est pas une insulte) et directeurs de communication souvent âgés de 50ans et plus ne doivent être ni utilisateurs et encore moins curieux de ces usages. Hors utiliser une technologie ne veut pas dire la comprendre et c’est bien là le principal problème de cette cible des Digital Natives.

Bien qu’ils soient utilisateurs, ils ne sont pas pour autant technophiles ou geeks (qui reste un terme à part) pas plus que leurs ainés voir leurs parents. Ils ne comprennent pas plus ce qu’il y a derrière la technologie… En revanche, il est vrai que par leurs métiers ou formations ils comprennent plus de choses et iront peut être plus facilement vers les métiers du web mais ça reste le même processus que pour nos parents à leur époque.

Bref, la cible « Digital Natives » est finalement un attrape couillon marketing balancé à toutes les sauces afin de justifier des campagnes de communication exorbitantes. Si vous souhaitez être réellement efficace ou correcte dans votre ciblage parlez de Digital Being  (je viens de l’inventer mais ça va faire son bonhomme de chemin) ceux qui ont la culture technologique dans la peau, ceux qui ont la curiosité de la technologie ceux qui apprécient l’innovation…Et ça ne se limite pas aux 15-25ans.


Tags: , ,



Commentaires/Trackbacks/Pingbacks
Laisser un commentaire