Cancer & Téléphonie mobile : On ne vous le dira jamais


Le 30 mai 2014 | Par JRGoodtime dans Case study, Concept | Pas de commentaire


C’est un peu le sujet le plus chaud du moment tant il est difficile de trouver des études sérieuses dessus. On sait depuis plusieurs années que les téléphones portables envoient des ondes qui peuvent être nocives pour le corps humain mais on ne sait pas sur quel usage et quelles conséquences… On ne sait rien !

sante cancer telephone

En revanche ce que l’on sait, est que le marché mondial de la téléphonie et des métiers qui en dépendent représentent des milliards d’Euros et des milliers d’emplois (si ce n’est des millions).

Pourquoi je vous parle de cela aujourd’hui ? Tout simplement pour mettre par écrit ce que tout le monde sait mais que personne n’ose dire : S’il est avéré par une étude non réfutée que les ondes des téléphones portables causent des cancer (ou autres dégénérescences) sur un usage précis, on ne vous le dira pas !

Quand je dis « on » cela n’est pas forcément à mettre sur le dos des lobbyistes des fabricants de téléphones qui seront bien évidemment les premiers impactés, ni sur le dos des fournisseurs d’accès téléphoniques. Nous ne parleront pas non plus des fabricants de cartes, de SIM, de processeurs, d’écrans ou d’autres composants.

Je parlerai plutôt dans la quasi-totalité de la planète qui est devenue dépendante à cet objet que l’on a apprivoisé si rapidement. Pensez à tous ces usages dont vous avez pris l’habitude, pensez également aux métiers annexes : les VTC, les développeurs d’applications, les développeurs de jeux, les sociétés de services, les commerçant… Aujourd’hui toute entreprise qui se respecte possède une application mobile, tout ça pour disparaitre ?

La grande question est, si un jour, on vous annonçait réellement que le téléphone portable vous causera un cancer (je parle sur l’affirmative), le lâcheriez-vous ?

En posant le pour et le contre et les probabilités d’attraper un cancer en utilisant un téléphone portable, il est assez probable qu’aucune entreprise ou aucune homme politique ne lancera une alerte nationale (ou mondiale) pour demander à la population d’arrêter ou de restreindre l’usage du mobile, trop de gens en dépendent et trop de gens continueraient de l’utiliser de toute façon.

Je suis intimement convaincu que ce genre de réflexions ont déjà eu lieues et plutôt que de créer une crise économique mondiale (c’est bien ce dont il s’agit, probablement la plus qui devrait jamais exister au même titre qu’un arrêt potentiel du nucléaire) les entreprises et politiques préféreront (ou préfèrent si on considère que ces faits pourraient être déjà avérés) garder le secret…


Tags: , , ,



Commentaires/Trackbacks/Pingbacks
Laisser un commentaire