La signature électronique en agence


Le 29 avril 2013 | Par Guest dans Concept | Pas de commentaire


Le 17 avril dernier, BPCE annonçait sa dernière innovation techno : la signature électronique en agence.

Cela peut paraitre contradictoire à première vue. Pourquoi diable développer un process de signature dématérialisée alors que le client est là, physiquement, face à son conseiller ?

Plusieurs raisons à cela :
> D’abord le développement durable. Et oui, car qui dit signature électronique dit contrat dématérialisé… Autant de documents non imprimés et non stockés dans les boîtes d'archive qui encombrent les bureaux. Un contrat bancaire comptant souvent une bonne dizaine de pages, au bout du compte, ça finit par chiffrer. Une belle économie pour la banque … et pour la planète !

> Ensuite, ce projet de signature électronique s’inscrit dans la stratégie multicanale du groupe, avec pour objectif de devenir une entreprise numérique. Le groupe BPCE démontre une grande volonté de placer le client, et a fortiori sa relation avec le client, au cœur de ses décisions.

Mais concrètement, comment ça marche ?


Globalement, la signature est rendue plus simple, plus pratique et plus moderne grâce à un équipement particulier déployé en agence : une tablette est mise à la disposition du client, dans le bureau du conseiller.
Une fois le contrat finalisé sur le poste du conseiller, celui-ci passe la main au client. La tablette, côté client, se met en marche et le client entre alors dans un SAS inaltérable et inviolable, dans lequel toutes ses actions sont tracées. Il navigue, relit les conditions particulières de son contrat, vérifie les pièces constitutives du dossier. Lorsqu’il est prêt, il accepte les conditions, s’authentifie puis signe le contrat. A la Caisse d’Epargne, il va utiliser le stylet pour signer directement sur la tablette. La Bred quant à elle propose 2 process au client : l’insertion de sa CB dans un terminal, avec authentification grâce au code secret, ou la saisie d’un code secret aléatoire envoyé sur son portable.
Le client n’a plus qu’à passer la main au conseiller, qui reçoit le contrat signé électroniquement, directement classé sur son outil. La signature du document est scellée et archivée durablement. Sa valeur juridique est identique à une signature papier.

La signature électronique (pour le moment en phase pilote en régions) est un moyen pour la BPCE de prendre le virage de l’entreprise numérique, déjà amorcé par la mise en place de la signature électronique à distance. Et ce n’est qu’un début : le groupe étudie actuellement une solution de coffre-fort électronique dans lequel le client pourra retrouver ses contrats…
Affaire à suivre.

Katia


Tags: , , ,



Commentaires/Trackbacks/Pingbacks
Laisser un commentaire


RSS

Twitter JRGoodtime Twitter nincoroby
ToBeChanged est un blog collaboratif dédié aux nouvelles technologies, écrit à plusieurs mains par des passionnés. Nous essayons de vous faire découvrir nouveautés et réflexion, en dénichant pour vous des infos que vous ne trouverez pas sur les autres blogs de nouvelles technologies.

Partenaires

  • Jobs Booker (Site Emploi)
  • Articles promotionnels techno
  • Consultant Adwords (Pro)
  • Consultant e-business
  • Réduisez votre consommation énergétique avec un éclairage intérieur à ampoules DEL.
  • Réparation de téléphones cellulaires
  • Annuaire téléphonique mobile
  • Démystifiez le système téléphonique commercial avec des experts en système analogique, numérique et IP.
  • Système d'alarme contrôlable sur votre portable
  • Recruteur TI

  • Archives